Au Pérou

 

Vues du quartier de Jerusalèn

 

Solidarité Enfants du Monde a trouvé son origine (en 1999) en venant en aide à un foyer accueillant des enfants de la rue dans les quartiers populaires (Pueblos Jovenes) à 39km au nord de Lima, au Pérou.

Des études supérieures pour des jeunes issus des quartiers populaires

Depuis 2002, nous permettons à des jeunes issus du quartier de Jerusalèn (District de Puente Piedra) de poursuivre leurs études supérieures. Issus de familles souvent fragilisées par la maladie, le décès ou absence d’un des parents, ces jeunes sont dans l’obligation de travailler pour subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. Solidarité Enfants du Monde leur donne un petit coup de pouce en finançant les frais de scolarités (inscription université/institut/école).

Jeunes du quartier de Jerusalèn ayant fini leurs études
Jusqu’en 2011, nos correspondantes locales étaient deux religieuses françaises vivant quotidiennement au cœur du quartier Jérusalèn. Suite à leur retour en France, un comité de gestion (Solidaridad Perù Europa) s’est mis en place pour poursuivre les activités sociales du quartier. Il assure l’accompagnement des jeunes que nous aidons. Les femmes du comité connaissent bien les familles. Elles repèrent les jeunes étant le plus dans le besoin et montrant une réelle motivation à s’engager pour des études supérieures.

 

P1000464

Équipe du Comité de Gestion (Solidaridad Perù Europa) du quartier de Jerusalèn avant le départ de Simone et Odile, religieuses françaises. En haut à droite, Emma, notre correspondante depuis 2011.

 

Nous participons également à des actions ponctuelles sur le quartier.

Financement de meubles (lits, jeux pour enfants…) pour la Cuna (la crèche) afin d’améliorer les conditions d’accueil des plus petits et pour aménager un espace de jeux en extérieur.

Crèche de Jerusalèn

Soutien à un atelier couture du quartier qui s’était créé pour développer l’activité professionnelle des femmes. Nous leur passions régulièrement des commandes d’artisanat (sac, trousse, tabliers…) que nous revendions lors de nos manifestations locales. Cet atelier est actuellement fermé par manque de débouchés.

 

Soutien au financement des Vacaciones Utiles (Vacances Utiles) : rattrapage scolaire pour les enfants du quartier pendant les grandes vacances, encadrés par les jeunes volontaires du quartier.