Au Burkina Faso

 583

En 2010, une des membres de Solidarité Enfants du Monde fait la connaissance D’Abou Bakary, instituteur au Burkina Faso, lors d’un voyage au Togo. Ce jeune enseignant exerce dans une petite école de brousse dans le village de Kourinion, au sud ouest du Burkina Faso. Cette école a pu se développer grâce au soutien de l’association finistérienne Siranyouma. Elle a permis notamment la construction d’une seconde classe, ainsi que celle de deux logements pour les instituteurs.

 
 

698

 
 

L’école de Kourinion a atteint sa capacité maximale d’accueil avec 100 élèves répartis dans deux classes, équivalent des CE1/CE2 et CM1/CM2. Elle ne peut pas accueillir les élèves du CP; or c’est l’année où un enfant est capable d’apprendre à lire !

 
 
 

90

 
 

En 2011, l’association Siranyouma met entre parenthèses ses actions, Solidarité Enfants du Monde prend le relais.

En effet, une troisième classe est nécessaire, et donc bien sûr un troisième instituteur. L’association des parents d’élèves négocie la construction de cette troisième classe avec la municipalité de Kourinion. Par contre, vu l’éloignement de l’école, un nouveau logement s’impose afin d’accueillir un nouvel enseignant.

 
 

679

 
 
 

Solidarité Enfants du Monde décide alors de soutenir ce projet de création d’un troisième logement et de développer les partenariats nécessaires. C’est ainsi que le projet a retenu l’attention de l’association Sennibolo, organisatrice du festival Afric’o’Bendy qui parraine chaque année un nouveau projet.

 
 

645

 
 

Depuis, nous continuons à soutenir l’école en finançant un complément alimentaire pour la cantine et une trousse à pharmacie pour les premiers soins. En 2013 nous avons également financé la construction de latrines.